L’annonce de plusieurs appareils photo et vidéo Sony en fin d’année 2012 a introduit une nouvelle technologie maison que la firme japonaise nomme griffe flash à interface multiple. En effet, jusqu’à cette annonce, Sony utilisait la griffe héritée de chez Minolta, mais il était temps de la changer et surtout de la normaliser. On retrouve donc une griffe flash qui est presque universelle, à ceci près qu’au fond de celui-ci se trouvent des connecteurs électroniques permettant de communiquer diverses informations entre le boitier et l’accessoire installé dessus. Avec l’annonce du Sony A99 et de plusieurs caméscopes, Sony a en même temps présenté plusieurs accessoires dont un spécialement destiné aux vidéastes, l’adaptateur XLR-K1M. Il est à noter que cet adaptateur est uniquement compatible avec certains appareils Sony, ceux qui possèdent la griffe flash à interface multiple (Sony A99, A7, A7R, VG900, VG30…)

Contrôle optimal du son

On le sait tous, la partie audio intégrée des reflex numériques est mauvaise. Mais comme la vidéo s’est amplement démocratisée avec ces appareils photo, les constructeurs ne pouvaient pas passer outre chemin sur le son. Donc à la place d’intégrer un micro de qualité aux reflex, ce qui est en soi très difficile (ça grossirait les appareils), ils ont eus la bonne idée d’ajouter des ports jack pour y brancher des micros externes. Ce ne sont pas tous les reflex numériques qui en possèdent un, mais c’est en tout cas indispensable pour ceux qui accordent de l’importance à la vidéo. Sur le Sony A99, on peut trouver un port micro externe et un port casque. C’est extrêmement pratique. De plus avec cet appareil il est possible de régler le gain audio via le menu. Le Sony A99 est un superbe appareil qui est bourré de fonctions vidéo et audio à lui seul. Mais alors s’il est déjà si bien, pourquoi ai-je acquis un adaptateur audio externe?

Sony-XLR-K1M

Le kit Sony XLR-K1M est livré dans une housse de rangement souple avec beaucoup de mousse rigide à l’intérieur. Les accessoires inclus sont l’adaptateur XLR, 1 microphone mono (ECM-XM1), un adaptateur de griffe (séparateur) et un capuchon de protection du connecteur à interface multiple. La qualité de fabrication est typiquement du Sony dans le haut de gamme, c’est-à-dire très bon. L’adaptateur XLR possède la partie centrale en métal et le reste en plastique de très bonne qualité. Il n’a pas besoin d’être alimenté par des piles pour fonctionner puisque l’interface multiple s’en charge (c’est donc l’appareil photo/vidéo qui l’alimente). Pour l’attacher sur une griffe froide il suffit de visser son pied. Il est également équipé d’une griffe froide sur son dos pour y attacher des accessoires (moniteur, micro, etc…). Le micro mono livré en kit s’attache sur le porte-micro circulaire, tout a été pensé pratique.

Pour l’audio, on trouve 2 ports XLR classiques (avec blocage de sécurité), et sur une des faces de l’adaptateur se trouve un écran de contrôle avec une dizaine de molettes et de boutons. Ils servent à régler la qualité du son, son niveau et bien plus. Il y’a 2 molettes qui contrôlent le gain audio de chacun des ports XLR, à vrai dire chaque port XLR possède son interface et ses boutons de contrôle individuels: alimentation fantôme, réduction du bruit, molette de réglage du gain, mode auto, réduction du bruit du vent (low cut). Ensuite il y’a aussi le sélecteur de chaîne qui permet d’enregistrer le son de 2 manières différentes: Soit vous sélectionnez la chaîne 1 (input 1) et l’adaptateur fonctionnera en mode stéréo, c’est-à-dire que le micro du port XLR 1 sera enregistré sur la ligne gauche, et le micro du port XLR 2 sera enregistré sur la ligne droite. Dans ce cas, si vous n’avez qu’un seul micro, il sera enregistré sur une seule des lignes, il faudra donc changer de mode. En sélectionnant le deuxième mode (ch1-ch2), seul le micro du port XLR 1 est enregistré, mais cette fois-ci en mode mono sur les 2 lignes (gauche et droite).

Hélas il n’est pas possible de brancher 2 micros et d’enregistrer le son des 2 micros sur les 2 lignes, ça aurait été très pratique pour brancher par exemple 2 kit audio sans fil (type Sony UWP-V1) et de pouvoir faire de l’interview entre 2 personnes, avec tout le dialogue enregistré sur les 2 lignes. Par contre si vous avez un micro stéréo et que vous l’utilisez seul, il faudra utiliser 1 adaptateur XLR stéréo, car il ne peut pas fournir du stéréo avec un seul micro et un seul port XLR activé.

Je ne suis pas un spécialiste en audio, loin de là, mais en faisant quelques tests, j’ai pu remarquer une nette amélioration. Le micro utilisé est le kit sans fil Sony UWP-V1. J’ai configuré le son provenant du micro cravate à la fois avec l’adaptateur et le port micro intégré de mon Sony Alpha A99. Même si mon boitier peut régler le niveau audio, je l’ai trouvé beaucoup moins efficace que celui de l’adaptateur. Il y’a beaucoup plus de bruit de fond, le son est un peu moins claire et dans l’ensemble c’est moins agréable à écouter, même si c’est très loin d’être mauvais. En revanche un fois branché sur le K1M, le son devient plus propre et plus nette. De plus les multiples réglages possibles améliorent grandement la qualité. J’ai pu lire ça et là que les préampli des reflex numériques étaient très mauvais, quel qu’ils soient, et maintenant que j’ai fait le test, effectivement, c’est bien le cas. L’adaptateur XLR-K1M fonctionne comme un pré-ampli, et il améliore grandement la qualité audio de tout micro utilisé.

Encore une fois je ne suis pas expert en audio, ce ne sont que des conclusions d’un amateur de vidéo qui commence à tomber amoureux de ce médium, et donc de tout ce qui l’entoure. En soi, dès qu’un micro externe est branché sur un appareil photo, le son devient très bon et est suffisant pour la majeure partie d’entre nous. Mais s’il est possible de pousser la qualité audio encore un peu plus lois, pourquoi pas non? Le Sony XLR-K1M vous permet non seulement d’utiliser tous vos micros XLR sur votre reflex numérique, mais il améliore aussi la qualité audio. Maintenant, est-ce que cet adaptateur est un achat indispensable pour les Sonystes? Je ne pense pas. Il est en revanche très pratique et très agréable à utiliser, mais j’avoue que son prix est relativement stratosphérique (environ 800€). Au final, c’est à chacun de se décider, de mon côté j’ai pu l’acquérir en neuf à moitié prix, ce qui le rend plus désirable. Mais à 800€, je n’aurais probablement pas fait ce saut.

Une réponse

  1. Xabi

    Je note un contre sens :
    « Soit vous sélectionnez la chaîne 1 (input 1) et l’adaptateur fonctionnera en mode stéréo, c’est-à-dire que le micro du port XLR 1 sera enregistré sur la ligne gauche, et le micro du port XLR 2 sera enregistré sur la ligne droite. »

    « Hélas il n’est pas possible de brancher 2 micros et d’enregistrer le son des 2 micros sur les 2 lignes ».

    L’intérêt de ce pré-ampli est normalement de pouvoir enregistrer sur les canaux L&R, qui peuvent être séparés par la suite dans FCPX, par exemple, pour un traitement audio distinct.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
= 4 + 9