J’ai photographié la petite Lilly au parc de sceaux, une belle séance photo d’enfant en bas âge sous la lumière d’été d’un mois de Juillet chaud et éclatant. Comme la séance photo se déroulait en plein milieu d’après-midi, le soleil était au zénith, position la moins bonne pour éclairer naturellement un portrait. Dans ce genre de situation, la technique est de trouver une « poche de lumière » en s’abritant avec les arbres. Explications.

Dévier la lumière du zénith grâce aux arbres

Lorsque vous vous placez en plein soleil au zénith, les ombres se trouvent au niveau des yeux, sous le nez et sous le cou. Le front les joues et la pointe du nez sont les zones les plus claires du visage, ce qui rend le portrait relativement disgracieux. De plus il ne suffit pas seulement de se placer sous un arbre pour résoudre le problème. Dans ce contexte les ombres sont toujours aux mêmes endroits, sauf qu’elles sont douces. La solution est de combiner 2 éléments pour obtenir une belle lumière douce sur le visage d’enfant en plein été.

Avec les parents de Lilly nous nous promenions dans le parc de Sceaux pour trouver des zones ombragées. Une fois couvert par quelques arbres, les ombres sous les yeux étaient encore présentes (même si plus douces). Mais vous pourrez remarquer que suivant votre position sous l’arbre, les ombres changent. En effet, plus vous êtes au centre, plus les ombres sous les yeux sont présentes. Plus vous vous éloignez du centre, plus les ombres disparaissent. Comme la lumière n’arrive plus du haut, elle ne peut pénétrer que sur les côtés, et si vous trouvez une lumière qui arrive en diagonale, il est très fort probable qu’elle soit douce et dans la bonne direction.

lumiere naturelle au parc de sceaux

Sur mon dessin vous pouvez voir que Lilly a été placée sous un arbre mais pas n’importe où, tout au bord des feuillages afin qu’elle puisse être éclairée par la lumière diagonale du ciel, ici les nuages servant de soft box. On peut même voir dans les yeux de Lilly cette zone blanche qui est le ciel. Si je l’avais placée plus proche du tronc, cette magnifique zone blanche ne serait pas là et les ombres sous les yeux seraient très fortes.

technique1

Conclusion: ce contexte permet d’obtenir une lumière très douce et naturelle durant un chaud et ensoleillé jour d’été, avec le ciel comme softbox et les arbres pour sculpter la direction de la lumière.

A lire également: Ouverture des cours de photo « technique »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
= 4 + 4