Mariage Château de Gency

Vendredi midi. Après avoir déjeuné avec mes amis, je prends la route pour Tours, un reportage photo est prévu à 20h30. Le trajet de l’autoroute a été rythmé par Tabloïd Junkie de Michael Jackson, seul morceau que j’ai écouté en boucle (allez savoir pourquoi lol). Arrivé vers 19h30, je prends le temps de manger, puis je me change et me prépare à shooter. Vers 22h30, le reportage se termine, retour direct pour Paris. Cette fois-ci ce sera Rires & Chansons pour l’ambiance sonore. Et 2 kinder bueno pour l’énergie 🙂

Samedi matin, préparation du matériel pour le grand mariage de Magali et Serge. Direction Pontoise, la future mariée et ses témoins m’attendent au salon de coiffure. Il fait chaud, le soleil est au rendez-vous, et la bonne humeur également. Puis rencontre avec le futur marié et sa famille, même atmosphère, même bonne humeur, que du bonheur. Toute la journée s’est déroulée au  soleil, et même si les nuages ont fait leur apparition en fin d’après-midi, la température était excellente. La réception au château de Gency était superbe, le jardin, qui devrait plutôt avoir l’appellation parc au vu de sa taille, a accueilli un très beau cocktail et vin d’honneur. Après la première danse des mariés et quelques délicieux gâteaux, je les ai salué et remercié pour leur chaleur, puis repris la route. Il était environ 3h du matin.

Château de Gency

Réception Château de Gency

Aujourd’hui matin, préparation de mon matériel pour un shooting photo sur Paris. Comme d’habitude, dès qu’il s’agît de monter sur la capitale en voiture, je prévois 2 fois plus temps pour prévenir les embouteillages et la difficulté de trouver une place de stationnement. Les amies de la future mariée lui ont prévu un shooting photo surprise à domicile. J’ai donc installé mes trépieds, mes parapluies et flashs dans un petit espace d’environ 10m2, le mur blanc faisait office de fond de studio. 2h de franche rigolade avec toutes les filles. 16h, fin du shooting, retour à la maison. Une fois rentré, la pression des 3 jours de photo s’est relâchée d’un coup, l’appel du lit était enfin arrivé. Et à 22h, je me suis relevé et écrit fraîchement ces quelques lignes sur ces 3 derniers jours de folie. Je pense que toute mon année 2013 ressemblera à ça. Que du bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
= 5 + 5