Photographe mariage Paris

Il y’a des règles en photographie qu’il est, de manière générale, important de suivre comme les théories sur la lumière et certains angles de prise de vue. Mais de temps en temps, lorsque d’autres éléments viennent s’ajouter à ces théories et même les contredire, il faut savoir les dépasser et les ignorer. C’est ce que j’ai fait pour la sortie d’église de Marina et Damien. Nous sommes en plein mois de Juillet, milieu d’après-midi, le soleil est au plus haut dans le ciel, les ombres sont dures et très dessinées. L’entrée de l’église est composée d’une vue sur Montmorency, le sol est pavé de briques aux couleurs brunâtres,  et il y’a un léger voile qui couvre le ciel dégagé. Il faisait très chaud, l’été battait son plein. Même si les ombres étaient très dures et que le contraste sur les visages était forcé, je voulais absolument capturer cette atmosphère si particulière qui émanait de ce moment si particulier qu’est la sortie d’église, ce moment où les mariés sont unis devant Dieu, que toutes les cérémonies sont terminées et qu’il est temps de rejoindre sa famille et ses invités pour fêter ce joyeux événement. J’ai donc choisi d’aller à contre-courant de mes règles habituelles et de photographier cette scène telle quelle, sans altération de la lumière. Et c’est le moins que je puisse dire, J’ADORE le rendu ^^

Mariage sortie d'église

Mariage sortie d'église

Mariage sortie d'église

Mariage sortie d'église

Mariage sortie d'église

Mariage sortie d'église

Mariage sortie d'église

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
= 4 + 9